26.05.2016 18h30 – 20h00

Le lobbying exercé par les multinationales: 2 cas d'études

Conférence du programme Autrement ça va?

Conférence
L’industrie du tabac, dont les sièges des trois principales multinationales sont implantés dans l’arc lémanique, jouit d’un statut sans égal en Suisse et ce en dépit des scandales qui ont régulièrement entaché sa réputation au niveau international. Les pratiques d’influence de l’industrie du tabac  menées afin d’affaiblir les politiques de prévention du tabagisme y sont très intenses : elles sont conduites de manière peu transparente mais sont tout à fait légales. La Suisse en effet fait partie des rares États au monde qui n’ont pas encore ratifié la Convention cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), laquelle affirme notamment (Art.5.3) qu’il existe une incompatibilité entre les intérêts de la santé publique d’un État et ceux des entreprises de tabac. Dans un contexte où la prévention du tabagisme dépend largement du pouvoir politique, lui-même sous influence de l’industrie du tabac, comment agir afin d’amener plus de transparence et de défendre les intérêts de santé publique ?
Tout en donnant des éléments factuels concernant les pratiques d’influence de l’industrie du tabac en Suisse, la présentation essaiera aussi d’ouvrir le débat sur les possibilités qui existent afin de sensibiliser tant l’opinion publique que les politiques sur cette question.

Syngenta, le géant suisse de l'agrochimie tristement célèbre pour ses pesticides toxiques, ses OGM et ses brevets sur le vivant, vient de défrayer les chroniques suite à son rachat par le groupe ChemChina. Voici une année, la multinationale bâloise faisait déjà la une des médias, avec la décision du canton de Bâle d’en faire son sponsor principal lors de l’Expo internationale de Milan. Pour dénoncer ce partenariat public-privé scandaleux – veut-on vraiment « nourrir la planète » avec les produits de Syngenta ?! – , la coalition d’ONG Multiwatch a organisé un symposium et une marche qui ont rencontré un franc succès du public.
À l’issu de ces manifestations, un collectif s’est lancé dans la rédaction d’un ouvrage, dans le but de rendre public les méfaits de la multinationale bâloise. « Le livre noir de Syngenta », fort de plusieurs contributions dont celle de Vandana Shiva, vient de paraître en allemand. Ses auteurs seront présents à Lausanne pour en discuter en avant-première les principales thèses.
Le lobbying de Syngenta avec Ueli Gähler auteur d'un ouvrage sur le sujet, de l'organisation Multiwatch et membre d'ATTAC.

Cet événement fait partie de la série Au nom du profit tout est permis.

Programme

18h30 – 19h30: conférence
19h30 – 20h00: débat
dès 20h00: apéritif
– entrée libre –

Conférenciers

Madame Myriam Pasche
CIPRET-VAUD (Centre d'information pour la prévention du tabagisme)
Monsieur Ueli Gähler
auteur d'un ouvrage sur le sujet du lobbying, de l'organisation Multiwatch et membre d'ATTAC

Documents

Liens

Autrement ça va ? est un collectif formé par quatre espaces de débats lausannois afin de renforcer les synergies entre eux et d’élargir leurs publics. Ces lieux ont pour but de rassembler la société civile autour de valeurs communes d’ouverture, de dialogue, de respect de l’humain et de l’environnement.

En 2016, Autrement ça va ? vous invite à participer à une série d’événements autour d’un thème commun : les multinationales. Le choix de ce thème fait écho à l’initiative fédérale «Pour des multinationales responsables», lancé par plus de 75 organisations de la société civile suisse. Est-ce qu’au nom du profit tout est permis ? Peut-on imaginer un monde dans lequel «multinationales» rimerait avec «responsables» ? Les échanges autour de ces questions promettent d’être passionnants et passionnés. Bienvenue dans ces lieux de débats lausannois !